25 janvier 2023

Soir de pleine Lune – Théâtre Francine Vasse

J’étais fort heureuse de retrouver le théâtre Francine Vasse en ce 7 janvier pour commencer la nouvelle année, au programme, une soirée entièrement dédiée à la lune.

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, et c’est ça que j’adore avec la Les Laboratoires Vivants, tout n’est que surprise et expérience, il suffit d’entrer et de se laisser guider.
Ce soir, c’est la compagnie des Maladroits qui s’est occupée de la programmation.
À la suite de leur première semaine de résidence et de laboratoire, elle a eu carte blanche pour organiser la soirée et de présenter au public leur nouveau spectacle, en cours d’élaboration et prévu pour 2024.

Au menu ce soir : une introduction et présentation de leur spectacle qui aura pour thème les premiers pas sur la Lune et toutes les théories du complot associées, une conférence sur la Lune au cinéma, une dégustation de vin (oui,oui) et la projection du film documentaire Opération Lune.
Heure prévue de l’embarquement : 17h23, soit l’heure précise du lever de la Lune, pleine ce soir.

Je retrouve la salle Francine Vasse et ses sièges rouges chers à mon coeur, sur scène, de nombreuses installations : des tables avec des fusées, des globes, des caméras…
Les comédiens arrivent sur scène et à tour de rôle, nous explique le sujet de leur prochaine pièce. Alors que l’un discute, les autres filment et projettent des objets, des panneaux à texte afin que nous ayons le son et l’image.

Leur nouvelle pièce s’appellera Subjectif Lune, elle aura pour objectif ambitieux et pour forme de reproduire les images des premiers pas sur la Lune comme si l’on y était, ou plutôt, comme si on était, derrière notre télévision ces jours de fin juillet 1969.
Contrairement à ce qu’il s’est passé, nous pourront voir, en direct, la production de ces images, et donc, les remettre en cause.
Car il s’agirait là du fond de la pièce : la fabrique du doute, du complot, que voyons nous, que croyons nous : apprivoiser le doute, le questionner, et douter ensemble.

Vous êtes encore là ? Le récit que je fais de cette présentation le dessert un peu, mais j’en suis sortie avec l’envie déjà d’aller voir cette pièce en 2024. C’était drôle, intelligent et intrigant.
La compagnie semble vraiment savoir où ils vont et je trouve cela génial, en tant que (future) spectatrice de pouvoir assister à la genèse d’une création.
Les Laboratoires Vivants permettent de faire le lien entre les artistes et le public, c’est riche et un privilège d’avoir ces moments d’échange et de partage.

La soirée se poursuit avec une conférence sur La Lune au cinéma présentée par Alexis Théaudeau, conférencier en cinéma.
Pendant 1h30, nous avons pu retracer la représentation de la Lune dans les oeuvres de l’imaginaire : à partir de quand rêvons-nous de voyage sur la Lune, comment y allons-nous, quel effet a-t-elle sur nous et puis tout le développement du cinéma autour de la conquête spatiale et de tout ce qu’elle implique.
Un voyage à 360° autour de la Lune.
Nous avons donc pu aborder notamment côté littérature : Jules Verne bien sûr, H.G. Wells, mais aussi Cyrano de Bergerac (le vrai) et son Histoire comique des états et empires de la Lune.
Côté cinéma, un véritable panorama plein de découvertes de films (notamment de l’Est).
La conférence était dense mais très enrichissante


J’ai écrit mécaniquement (et mal) sur mon carnet mais, allez une brève sélection :

  • Frau in Mond de Fritz Lang

Après cette réhydratation culturelle s’est suivi une pause viticole Maxime Pascal, vigneron nous a présenté un Muscadet lunaire de part la roche sur laquelle puise la vigne dont il est issu : le gabbro.
Cette roche est la même que sur la Lune, et on a tous pu se faire passer de main en main un bout de ce roc tout en ayant un cours express d’oenologie.
L’occasion de digérer déjà cette soirée intense et de discuter avec nos voisins.
La salle était remplie et cela fait vraiment plaisir de la voir comme cela. Cette soirée marquait la réouverture du théâtre après ses travaux et l’ouverture de sa saison culturelle.

Il y avait une dernière partie à cette monumentale soirée, la projection du documentaire Opération Lune. Je n’ai à forts regrets pas pu y assister et c’est peut-être là ma seule déception de la soirée.

J’ai adoré cette soirée et regrette de ne pas avoir été plus en forme. Le concept est génial : aborder une thématique sur plusieurs angles, prendre le temps de creuser. C’est le programme parfait pour étancher sa soif de culture, un programme rêvé pour la curieuse que je suis.
C’était fabuleux, ça fait du bien d’avoir ce genre d’événement et je regrette qu’il n’y en ai pas plus (continuez svp)

Merci aux Laboratoires Vivants et au blog des spectateurs pour cette soirée riche et intense.

Le théâtre mérite tant, faîtes comme moi et allez-y les yeux fermés.
Il accueillera notamment le spectacle Trajectoires ainsi que le théâtre du grand T.
La programmation est ici.